Ce n’est qu’un au revoir !

Après avoir brillé lors des six premiers rendez-vous du FIA WTCR, la Coupe du Monde des Voitures de Tourisme, Benjamin Lessennes ne sera malheureusement pas au départ de la septième épreuve, qui se tiendra sur le circuit chinois de Ningbo du 28 au 30 septembre. « Tout d’abord, je voudrais remercier Honda Motorsport et le Boutsen Ginion Racing de m’avoir offert une telle opportunité », explique le jeune Belge. « Faire confiance à un jeune pilote de 18 ans pour remplacer Tiago Monteiro en début de saison, il fallait oser ! Au départ, je ne devais faire qu’une ou deux piges… et j’ai pris le départ sur six épreuves, ce qui est bien plus que ce que j’avais espéré. »

Au cours de ces six rendez-vous, comprenant chacun trois courses, Benjamin Lessennes a pu démontrer tout son talent. Les observateurs ont évidemment remarqué sa 4 place lors de la course principale sur la mythique Nordschleife du Nürburgring et ses deux 5 positions, à Budapest et sur le Slovakiaring. Quatre autres présences dans les points viennent garnir ce bilan et prouvent que Benjamin a déjà l’étoffe pour figurer dans le Top 10 mondial… Pourtant, ces résultats bruts ne reflètent pas totalement la pointe de vitesse du Champion 2017 du TCR Benelux, aujourd’hui âgé de 19 ans. « Avec un peu plus de réussite et en évitant l’une ou l’autre erreur de jeunesse, il y avait en effet moyen de faire mieux et de monter sur le podium », Benjamin explains. « Je sais que je fais face aux meilleurs pilotes du monde dans cette discipline, mais je ne veux pas chercher d’excuses. C’est à moi de travailler dur et de mettre tout en place pour atteindre au plus vite mon seul objectif : gagner ! »

 

 

Même si Tiago Monteiro ne pourra pas reprendre le volant de « son » Honda Civic TCR fin septembre, le Portugais sera remplacé par Ma Qing Hua pour les deux rendez-vous chinois de Ningbo et Wuhan. « La Chine est un marché très important pour Honda », Benjamin explains. « Et je comprends qu’ils auront avec Ma Qing Hua des retombées bien plus importantes dans le pays… Nous restons toutefois en très bons termes et je serai d’ailleurs encore le pilote de réserve pour la fin de la saison. Par ailleurs, j’ai énormément appris au cours de ces six premiers rendez-vous et je compte bien exploiter cela à l’avenir. Je ne fais certainement pas mes adieux au WTCR. Je dirais même que ce n’est qu’un au revoir… »

Pour préparer idéalement l’avenir, Benjamin et son entourage – dont son manager Tiago Monteiro – seront présents à Ningbo, ce qui permettra au jeune Belge de rencontrer les acteurs majeurs de la Coupe du Monde des Voitures de Tourisme afin de parler de 2019. « Outre cet aspect relationnel, je serai évidemment ouvert à toute proposition d’ici la fin de l’année », sourit Benjamin. « Si l’occasion de disputer une course – en TCR, en GT ou en proto – se présente, je la saisirai à deux mains pour parfaire mon expérience. Croyez-moi, j’ai encore très faim de compétition ! »

Photos : Honda Motorsport

en_GBEnglish (UK)
fr_FRFrançais en_GBEnglish (UK)