« Toujours en lice pour le titre »

Avec une 4e puis une 3e place sur le Circuit de Zandvoort, Benjamin Lessennes et Daniel McKay ont marqué des points importants en GT4 European Series. Troisième du classement provisoire, le duo belgo-britannique a préservé ses chances de coiffer la couronne lors de la finale du Nürburgring. 

La saison est particulièrement condensée en GT4 European Series. Ce week-end, à Zandvoort, le cinquième rendez-vous de cette campagne 2019 constituait déjà… l’avant-dernière épreuve du championnat ! « Après notre week-end catastrophique à Misano, nous savions que nous n’avions plus le droit à l’erreur », explique le Namurois de 20 ans. « L’essentiel pour nous était donc de marquer des points importants pour rester dans la course au titre avant la finale du Nürburgring, qui aura lieu le week-end du premier septembre. » Avec une quatrième place le samedi et un troisième rang le dimanche, Benjamin Lessennes et son équipier Daniel McKay ont rempli leur mission.

(c) Lazen by Visuals

Le plus rapide de la deuxième séance d’essais libres sous la pluie, Benjamin ne pouvait pas confirmer lors d’une séance qualificative troublée par une météo capricieuse. « Je suis parti en pneus slicks sur une piste qui allait en s’asséchant », raconte-t-il. « Et, avec le trafic, je n’étais pas au bon endroit au bon moment. J’ai dû me contenter du 9e rang alors que nous avions clairement le niveau de performance pour jouer les avant-postes. » 

Quelques minutes plus tard, son équipier Daniel profitait toutefois du retour de la pluie pour placer la McLaren 570S de l’Équipe Verschuur en pole position pour la Course 2. La confiance était donc de mise !  

Sur un circuit de Zandvoort où les dépassements ne sont jamais simples, Benjamin savait que la tâche serait ardue pour la première course, samedi en fin de journée. « J’ai directement pris un bon départ et je me suis retrouvé sixième au moment du changement de pilote. Daniel a pu gagner une place et il a résisté aux attaques de nos adversaires directs pour le championnat. Grâce à une pénalité d’un concurrent, nous avons même marqué les points de la 4e place.  » 

Dimanche, c’est en pole position que Daniel plaçait la McLaren 570S GT4 #14 pour la deuxième course de 60 minutes. « En partant de là, nous voulions gagner ! », affirme Benjamin. « Mais le premier tour a été marqué par un gros accident impliquant plusieurs voitures. La course a été interrompue et il y a eu un deuxième départ. Par la suite, mon équipier était retombé à la 3e place au moment du changement de pilote. Je suis reparti le couteau entre les dents et j’ai tout essayé pour doubler les deux BMW devant moi. En vain ! »

(c) SRO/Chris Schotanus

Le bilan du week-end dans les dunes néerlandaises est finalement assez mitigé. « Notre McLaren était performante et nous avons bien travaillé avec l’Équipe Verschuur », estime le Belge. « Nous avons marqué des points, mais nos rivaux aussi. Nous restons en lice pour le championnat, mais c’est sur le Nürburgring que tout se jouera. » 

Du 30 août au 1er septembre, c’est en effet dans l’Eifel que se tiendra la finale de la GT4 European Series. Benjamin Lessennes et Daniel McKay sont troisièmes du classement provisoire avec 22 points de retard sur les leaders. « Sachant que 50 unités peuvent être marquées lors de ce dernier rendez-vous, nous restons clairement en lice pour le titre et le suspense sera entier jusqu’au bout ! »

fr_FRFrançais
en_GBEnglish (UK) fr_FRFrançais