Benjamin poursuit sa moisson de podiums à Zandvoort 

 

Lessennes_TCR_Benelux_Zandvoort_3_2017_Decoster-LDans la foulée de son excellent début de saison à Spa-Francorchamps, en TCR Benelux puis en TCR International, Benjamin Lessennes attendait avec impatience le deuxième round de la compétition des plats pays. À Zandvoort, face à un public venu en très grand nombre – plus de 100.000 personnes selon l’organisateur –, le pilote de la Honda Civic #2 a de nouveau démontré sa bonne forme actuelle avec une 3e puis une 2e place. Malheureusement, la malchance ayant frappé son équipier Tom Coronel prive le duo du Boutsen Ginion Racing de points précieux dans la course au titre…

Il y a un peu moins d’un an, c’est à Zandvoort que Benjamin Lessennes était monté sur le premier podium de sa jeune carrière en sport automobile. Autant dire que le jeune pilote de 17 ans abordait la deuxième épreuve du TCR Benelux avec des ambitions très élevées !

Face à des tribunes archicombles, le Namurois a une fois de plus affiché une pointe de vitesse indiscutable, mais aussi une science de la course toujours plus affûtée. « Sur un plan purement personnel, je suis content de mon week-end », glissait le pilote du Boutsen Ginion Racing dimanche soir. « Lors de mes deux Sprints de dimanche, je suis monté deux fois sur le podium avec une troisième place puis une médaille d’argent dans la foulée. À un moment, je me suis dit que je pouvais peut-être gagner… Mais il aurait fallu que je prenne des risques importants et j’ai pensé au championnat. Il y avait là des points à prendre et je ne pouvais pas me permettre de les laisser s’envoler… Pour être champion, il faut être à la fois rapide et régulier ! »

Malgré cette approche intelligente et pleine de maturité, « Benji » a pourtant perdu du terrain dans la course au titre. « En TCR Benelux, nous marquons les points en duo », explique le pilote soutenu par Coyote, Honda Ring Motor, Meta System et l’Atelier 112. « Lors de la Qualifying Long Race, disputée à deux, mon équipier Tom Coronel a commis une erreur dans le tour de chauffe et il a crevé un pneu. Un peu plus tard, il a de nouveau été victime d’une crevaison. Dès lors, nous avons dû nous contenter de la 10e place. Et dimanche, Tom a tout d’abord terminé son premier Sprint au deuxième rang, synonyme de gros points pour le championnat, mais il est ensuite violemment sorti de la route dans la dernière course suite à une crevaison… »

Au championnat, Benjamin occupe donc la troisième position, mais avec 49 longueurs de retard sur le leader. « Sachant qu’il y a 125 points à prendre par week-end, c’est à la fois peu et beaucoup », glisse-t-il. « Mais cela ne va rien changer à notre approche : nous devons jouer devant lors de chaque course, monter sur les podiums et remporter des victoires. Ce sera plus que jamais l’objectif lors de la prochaine épreuve, qui se tiendra le premier week-end du mois de juin à Zolder ! »

Photos : RIP/Decoster