Une première victoire en guise d’apothéose

lessennes_podium_tcr_mettet_2016_krings-lIssu du karting, où il a notamment remporté deux titres de Champion de Belgique, un succès lors du X30 Challenge Europa et une deuxième place dans la Finale Internationale IAME (l’officieux Championnat du Monde X30), Benjamin Lessennes a effectué cette année ses débuts en sport automobile au sein du TCR Benelux. Une première saison terminée en beauté le week-end dernier à Mettet avec une magnifique victoire pour la Honda Civic du Boutsen Ginion Racing pilotée par ce jeune homme de 17 ans. Voilà qui promet pour l’avenir !

 

« J’étais convaincu depuis quelques épreuves que j’avais la pointe de vitesse pour remporter une course, mais je savais aussi que Mettet serait ma dernière chance pour 2016. Alors, quelle joie de m’imposer enfin ! » Vainqueur de la Sprint Race 1 lors de cette finale du TCR Benelux, Benjamin Lessennes a donc terminé sa première saison en sport automobile en force !

 

« A Zandvoort, j’avais déjà failli m’imposer après avoir profité d’incidents de course devant moi », rappelle le pilote de la Honda Civic TCR du Boutsen Ginion Racing. « Mais l’expérimenté Vincent Radermecker m’avait doublé dans le dernier tour. Cette fois, je suis allé chercher seul ma victoire. J’ai pris un bon départ depuis ma 4e place sur la grille et, au deuxième tour, j’ai piqué le leader Fred Caprasse au freinage du dernier virage. Après, j’ai creusé un petit écart et j’ai géré ma fin de course. »

 

lessennes_2_tcr_mettet_2016_krings-lVainqueur du premier Sprint dimanche midi, Benjamin terminait sur la plus petite marche du podium après la deuxième confrontation. « Fred Caprasse a été plus prompt que moi lors du départ lancé. Ensuite, j’ai laissé passer mon équipier Stéphane Lémeret, qui jouait le titre. De toute façon, je savais que j’avais beaucoup demandé à mes pneus et je ne pense pas que j’aurais pu signer une seconde victoire. Mais terminer à la 3e place me permet de conclure l’année en beauté avec en outre un troisième rang dans le championnat Junior. Quand on sait à quel point la malchance nous a frappés cette année, notamment à Colmar-Berg où je n’ai même pas pris le volant lors des Sprints, c’est une belle consolation. »

 

Mais plus encore que le résultat final, c’est la manière qui augure de lendemains qui chantent pour le pilote portant avec brio les couleurs de Coyote et du Champagne Laurent Perrier. Ce premier succès confirme en effet la montée en puissance d’un jeune garçon de 17 ans qui apprend vite. « J’ai eu la chance d’être très bien entouré au sein de l’équipe Boutsen Ginion Racing, que ce soit par le patron Olivier Lainé, par mon ingénieur Kevin Boutsen ou par les mécanos », explique Benjamin. « J’ai en outre pu côtoyer des pilotes très expérimentés comme Renaud Kuppens et Stéphane Lémeret, mais aussi Tiago Monteiro ou Norbert Michelisz. Je peux vous dire que j’ai beaucoup analysé la manière de piloter du Hongrois lors des courses d’Assen et de Mettet. Avec la caméra embarquée et les acquisitions de données, on peut déjà comprendre beaucoup de choses. Je sais où je dois encore progresser… et j’ai bien l’intention de continuer à travailler dur pour pouvoir viser plus souvent la victoire en 2017. Car maintenant que j’y ai goûté, je ne compte pas m’en passer très longtemps ! »

 

Le rendez-vous est déjà pris pour faire fructifier l’expérience de cette première saison l’an prochain. Pas de doute, on reparlera encore de Benjamin Lessennes en 2017 !

 

Photos : S. Krings/Boutsen Ginion