« En confiance avant Mettet »

lessennes_tcrbenelux_assen_1_van_der_zijpen-l

C’est un euphémisme : Benjamin Lessennes et son équipier Renaud Kuppens n’ont pas souvent eu la réussite de leur côté depuis le début de cette saison. Mais sur le TT Circuit d’Assen, la malchance les a épargnés et ils ont enfin pu rejoindre cinq fois l’arrivée. De quoi permettre à Benjamin Lessennes, débutant cette saison en sport automobile, de s’offrir un podium au terme de la Qualifying Long Race puis une belle 4e place lors du dernier sprint. « Benji » abordera donc en confiance la finale du championnat, déjà programmée à Mettet ce week-end.

 

C’est un sentiment de soulagement qui habitait Benjamin Lessennes dimanche soir en quittant le paddock du TT Circuit d’Assen. Pour la première fois depuis le début de la saison, aucun problème technique ou incident de course n’est venu perturber le week-end de la Honda Civic TCR #5 du Boutsen Ginion Racing qu’il partage avec Renaud Kuppens !

 

« Ouf, ça fait du bien ! », soufflait le jeune pilote de 17 ans, débutant cette année en sport automobile, après avoir terminé la Sprint Race 4 au quatrième rang. « Je finissais par croire que le chat noir n’allait jamais nous lâcher ! Or, avec ma faible expérience, il me manque vraiment du roulage au volant de ma Honda Civic TCR. Sur le très beau circuit d’Assen, j’ai enfin pu accumuler les tours et reprendre confiance. »

 

Contraint de déclarer forfait pour ses deux courses sprint à Colmar-Berg, l’ex-Champion de Belgique de Karting avait soif de revanche en débarquant à Assen. Mais le week-end n’a pas débuté comme il l’espérait. « Nous avions plusieurs séances d’essais le vendredi », précise-t-il. « Mais alors que Renaud a débuté sur le sec, la pluie a vite fait son apparition et je n’ai pu rouler que sur une piste humide. Pas idéal… J’étais au 4e rang sur la grille de départ de la Qualifying Long Race, mais j’ai calé à l’extinction des feux rouges. Ensuite, j’ai découvert pour la première fois le circuit sur le sec et je n’ai pas été aussi rapide que je le souhaitais, même si j’étais très régulier et que l’écart avec les premiers ne grandissait pas très vite… Lors du changement de pilote obligatoire, réalisé durant une neutralisation de la course par la Safety-car, il y a eu une petite incompréhension et mon équipier Renaud Kuppens est ressorti de la pit-lane avant la fin du temps minimum réglementaire. Il a donc été pénalisé d’un Drive Through, ce qui lui a coûté une trentaine de secondes. A ce moment, je me disais que la réussite n’était décidément pas de notre côté. Mais Renaud a été hallucinant dans la deuxième partie de la course ! »

 

« Roupy », comme l’appellent ses amis, s’offrait en effet une splendide remontée jusqu’à la deuxième place. De quoi permettre à Benjamin de monter pour la seconde fois sur le podium après sa deuxième place obtenue au cours de la Sprint Race 2 à Zandvoort.

 

Dimanche matin, Renaud Kuppens confirmait sa grande forme en imposant à deux reprises la Honda Civic #5 portant notamment les couleurs de Coyote et du Champagne Laurent Perrier lors des courses disputées sur un circuit détrempé. Mais en fin de journée, c’est de nouveau sur une piste sèche que se sont déroulés les Sprint Races 3 et 4. S’élançant depuis la 11e position, Benjamin terminait tout d’abord à la 9e place après une belle lutte face à Edouard Mondron. « Mais je sentais que j’avais de plus en plus confiance dans la voiture et je me suis dit que je devais passer à l’attaque pour le sprint suivant, dont le départ – lancé – est donné directement dans la foulée. »

 

Aussitôt dit, aussitôt fait ! La Honda Civic #5 se frayait un chemin dans le peloton et, après quelques belles manœuvres de dépassement, Benjamin franchissait la ligne d’arrivée à la quatrième place.

 

« Avec une meilleure position sur la grille de départ, j’aurais probablement pu viser le podium », sourit le jeune homme. « Ce sera mon objectif ce dimanche à Mettet ! Et puis, je me dis que, avec Renaud, nous devrions aussi être en mesure de viser la victoire lors de la Qualifying Long Race. Comme je vis principalement à Namur, Mettet sera vraiment un rendez-vous à domicile pour moi et il est probable que j’aurai de la famille ou des amis qui feront le déplacement. Mais je vais rester très concentré tout le week-end car je veux absolument terminer la saison en force ! »

 

 

Photos : Joël van der Zijpen