« Très content de ma progression »

Lessennes_TCR_Spa_2016_Action-LAncien kartman de très haut niveau, Benjamin Lessennes a franchi un cap important le week-end dernier en participant à la toute première épreuve du TCR Benelux avec une Honda Civic TCR du Boutsen Ginion Racing. Alors qu’il n’a encore que 16 ans, le Namurois a impressionné par sa progression sur le circuit de Spa-Francorchamps.

 

S’étant constitué un joli palmarès en karting comprenant, entre autres, une victoire dans le X30 Challenge Europa et deux titres de Champion de Belgique, Benjamin Lessennes a soif d’autres horizons. Alors qu’il n’a encore que 16 ans (il fêtera son 17e anniversaire fin juin), le Namurois veut désormais orienter sa carrière vers les courses pour voitures de tourisme. « J’avais déjà disputé deux épreuves en VW Fun Cup à la fin de la saison dernière », précise Benjamin. « Mais autant le pilotage de cette Coccinelle de course se rapproche de celui d’un kart, autant la Honda Civic TCR demande un tout autre style. Sachant que je manquais clairement de roulage avec la voiture et que je n’avais effectué que quelques tours du circuit de Spa-Francorchamps avant le week-end, je savais que ce premier meeting en TCR Benelux ne serait pas simple. »

 

Pourtant, Benjamin a déjà démontré qu’il a largement sa place à ce niveau. Sa progression fut en effet étonnante ! « Vendredi, lors des premiers essais, j’étais à quatre secondes au tour des meilleurs », explique le pilote défendant les couleurs du Coyote Racing. « Et dimanche, durant la première course sprint, j’ai signé le 4e meilleur tour en course, à moins d’une seconde de mon équipier Tiago Monteiro, ex-pilote de Formule 1 et représentant officiel de Honda dans le Championnat du Monde. »

 

Lessennes_TCR_Spa_2016_Start-LUne telle amélioration ne doit évidemment rien au hasard. Il y a certes le talent du pilote, mais aussi énormément de travail en coulisses. « Tout le week-end, je suis allé demander des conseils à mes prestigieux équipiers », sourit le pilote du Boutsen Ginion Racing. « Avec Tiago Monteiro, Stéphane Lémeret et Renaud Kuppens, j’étais entouré par des pilotes ayant une énorme expérience. Alors, autant en profiter ! J’ai beaucoup parlé avec eux, j’ai beaucoup analysé leurs caméras embarquées, j’ai épluché les acquisitions de données pour comprendre comment je pouvais aller plus vite… Et j’ai énormément appris ! Quand j’ai vu comment ils utilisent les vibreurs intérieurs et comment ils gèrent l’équilibre de la voiture, j’ai compris à quel point il faut adapter son approche par rapport au karting. »

 

Malheureusement, l’aventure s’est terminée un peu trop tôt pour « Benji », percuté par un adversaire qu’il essayait de doubler durant le premier Sprint. « Je pense que j’étais à côté de lui, mais mon attaque n’était peut-être pas assez incisive », explique le jeune homme. « Il m’a tassé, nos voitures se sont touchées et la mienne s’est retrouvée dans le bac à graviers. Dommage, car cela m’a privé de roulage… Mais le bilan de ce premier week-end fut très positif ! J’avais tout à découvrir : piloter une voiture de tourisme de 330cv, appréhender l’adhérence offerte par des pneus slicks, me battre dans le peloton et apprivoiser le Circuit de Spa-Francorchamps. A ce sujet, je peux vous dire que rouler sur ce tracé mythique provoque un sentiment très spécial. C’est rapide, vallonné, très large, avec de grands dégagements… Ca change de tout ce que j’ai connu jusqu’ici. »

 

La prochaine épreuve du TCR Benelux aura lieu à Zandvoort, aux Pays-Bas, les 16 et 17 juillet. D’ici-là, Benjamin bénéficiera de plusieurs journées de tests avec sa Honda Civic TCR du Boutsen Ginion Racing. « Et je vais aussi apprendre le circuit de Zandvoort », sourit-il. « Ce week-end, je participerai en effet à la course de l’European VW Fun Cup dans les dunes néerlandaises. Ça me permettra d’avoir déjà des repères lorsque nous nous y rendrons avec le TCR Benelux. J’ai hâte de poursuivre ma saison ! »

 

Photos : S. Krings/Boutsen Ginion Racing